18 juillet 2012

 

Sre Ambel en mode corrida

Nous vous avions laissés il y a quelques jours avec le décès du papa de cette fillette -pas membre de notre petite bande mais très très proche-. Tellement proche que les parents des fillettes de "notre" bande se sont rendus à la crémation de la personne décédée. En sortant tous ensemble, ils ont traversé un champ où trainaient des buffles. Cette foule a effrayé un buffle qui a chargé, jouant aux quilles puis à la corrida. Quand les toreros n'ont pas de muletas c'est tout de suite plus difficile, ainsi le papa d'une de "nos" fillettes s'est fait traverser la cuisse de part en part, hémorragie, comas, transport à Phnom Penh d'urgence, hôpital. Sauvé.
Mais alors pourquoi le papa # 1 est mort et pas le papa # 2?
Comme déjà écrit précédemment, la maman # 1 n'a commencé à s'inquiéter que très tard et ne nous a pas prévenu à temps. D'après nos amis sur place, avec qq dollars de plus, ce monsieur ne serait pas mort.
Le papa # 2 a été sauvé car ils ont foncé à Phnom Penh toute affaire cessante, en se disant "on vendra la terrain, s'il le faut". Comme nous l'avons appris à temps, ILS NE VENDRONT RIEN NI PERSONNE. VOUS AVEZ SAUVE CETTE FAMILLE. Nous avons payé la presque totalité des soins.
La situation dans la famille # 1 est dramatique car la maman va devoir se débrouiller seule avec 3 enfants dont l'ainé -12 ans- va sans doute se retrouver au turbin. La dame est "journalière" dans les champs de poivriers ou de canne à sucre pour 2 € par jour (mais que fait la CGT?), ce n'est pas régulier, ce peut être 7 jours sur 7 ou seulement 2 ou 3 jours, voire aucun.
La situation dans la famille # 2 sera similaire pendant les 4 ou 5 mois d'invalidité forcée du papa. La maman devra nourrir 5 personnes (4 enfants et 1 matador).









Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?