25 octobre 2010

 

Rentrée scolaire, les photos









08 octobre 2010

 

Rentrée scolaire à Sre Ambel

La rentrée scolaire a eu lieu le 1er octobre mais déjà les élèves sont en vacances pour cause de Pchum Ben, la fête de morts, qu'on explique dans le post précédent.
Dans les statistiques ci dessous, on remarque de suite que, cette année, au CP (grade 1), il y a plus de filles de garçons.
Le nombre total d'enfants est de 251 dont 123 filles. Parfaite parité. Certaines années, il y a plus de filles que de garçons, parfois c'est l'inverse, c'est du au redoublement ou bien à l'entrée à l'école retardée de certaines petites filles (ou garçons).
Quoiqu'il en soit, cette parité ne serait pas aussi parfaite si nous n'aidions pas 8 fillettes que les parents n'avaient pas inscrites à l'école en octobre l'an passé. Grâce à vous, nous les avons scolarisé et nous continuerons cet effort, pour que ces gamines ne décrochent pas dès maintenant.
Plus de détails sur ces filles là, bientôt.

Grade
Nb total d'élèves Dont filles

1
51 29
2
54 28
3
62 21
4
43 29
5
20 9
6
21 7

 

Chasse aux fantômes et au mauvais sort

Durant cinq jours, les Cambodgiens célèbrent la fête des Ancêtres -Pchoum Ben- ils commémorent les esprits des morts. Des offrandes sont faites à cette occasion. Pays aux fortes croyances, de nombreuses  superstitions régissent leur quotidien. Petit inventaire des croyances les plus répandues.
Pour Pchoum Ben, les pagodes font le plein (LePetitJournal.com Cambodge)- La ceinture magique : Beaucoup de Khmers portent une ceinture constituée de fils de coton autour desquels sont enroulés des feuilles d'argent ou d'or, formant ainsi des chapelets de petits tubes. Sur ces feuilles, des formules magiques auront été préalablement été gravées par un bonze. Elle permet ainsi de se protéger de la magie noire, des mauvais esprits, de la maladie… et de tout ce qui peut être nuisible à la santé. La puissance protectrice de cette ceinture est subordonnée, comme tous les objets du même type, au respect de certaines règles, telles que ne pas voler ni tuer, jouer de l'argent, passer sous une corde à linge… Des bracelets faits de fil de coton blanc ou rouge sont aussi portés après une bénédiction d'un bonze afin de protéger du malheur et des mauvais esprits.
- La clé magique : A la campagne, les enfants portent souvent en guise de collier une ficelle de coton à laquelle est suspendue une clé. Le roi de l'enfer n'ayant pas cette clé, ne peut ni entrer dans ce corps, ni en extraire la vie. Cet objet protège également de certaines maladies (fièvre, diarrhée, furonculose…).
- Le bouddha aux toilettes : Les porteurs de bouddha, doivent lorsqu'ils vont aux toilettes, le mettre dans leur bouche ou bien le repousser dans leur dos pour lui éviter tout spectacle désobligeant, sinon il perdra toute sa puissance protectrice.
- La photo á éviter : Si trois personnes sont prises en photo, celle qui se trouve au centre risque de mourir rapidement ou être accablée par le malheur.
- Les éclipses : Lors des éclipses de soleil ou de lune, les femmes enceintes doivent éviter de regarder le phénomène sous peine de voir leur enfant atteint d'un retard de développement psychomoteur. Si elles souhaitent regarder l'éclipse, elles doivent lors glisse dans les plis de leur jupe un objet lourd.  A l'occasion de cet événement, les villageois vont frapper les arbres fruitiers afin de les rendre plus fertiles.
- Les fruits vampires : Manger un carambole ou une calebasse entraîne immédiatement une diminution de puissance des objets protecteurs.
- La corde à linge : Objet vil et sale car portant parfois des sous-vêtements, il est donc inimaginable de passer en dessous.
- Risque de chute de cheveux : Si vous entrez dans une pagode avec un  chapeau, vos cheveux ne se réincarneront pas.
Petit manuel de bonne conduite pour femmes enceintes
- Lever les bras en l'air de façon intempestive ou porter des talons hauts conduit irrémédiablement  à un avortement.
- Si quelqu'un enjambe une femme enceinte, celui-ci donnera alors à l'enfant sa personnalité.
- La femme enceinte doit veiller à ne pas entendre d'histoires tristes ou violentes car la crainte risquerait de rendre l'enfant peureux.
- Si elle déteste une personne, son enfant en prendra le visage.
- Après l'accouchement, la femme doit consommer du vin médicinal et des piments pour faciliter la circulation et se réchauffer.
- Pour garder une belle peau, il est conseillé d'étaler un tubercule écrasé et mélangé à de l'alcool blanc de riz. 

Solina Prak (www.lepetitjournal.com/cambodge.html) jeudi 7 octobre 2010

This page is powered by Blogger. Isn't yours?