28 septembre 2010

 

« Cambodge Soir Hebdo » cesse sa parution

Faute de financement, la société éditrice de Cambodge Soir Hebdo cesse son activité, a indiqué le directeur de la rédaction Jérôme Morinière aux salariés, lundi 27 septembre.

« Les administrateurs de l’entreprise se sont retirés de cette aventure francophone, qui, à l’heure de la crise économique, était devenue trop coûteuse », a-t-il annoncé, après avoir échoué à trouver un nouvel investisseur.

La direction du journal a entamé un dialogue avec les membres du conseil d’administration pour décider des conditions de licenciement pour la trentaine de salariés (journalistes, maquettistes, commerciaux, personnel administratif et coursiers) de l’entreprise.

Cambodge Soir Hebdo avait publié son premier numéro le 4 octobre 2007, après plusieurs mois de crise interne au sein de la rédaction du journal, lancé en 1995 sur une base trihebdomadaire.

Devenu quotidien en 1997, le journal avait fermé en juillet 2007 après la démission collective des journalistes.

La nouvelle formule, hebdomadaire, avait été lancée grâce à l’appui financier de Béatrix Latham et de l’Organisation internationale de la francophonie.

En 2009, une de ses journalistes, Ung Chansophea, avait remporté le Prix francophone de la liberté de la presse décerné par l’Organisation internationale de la francophonie, Reporters sans frontières et Radio France Internationale pour un article sur les femmes battues, devenant la première Asiatique à recevoir cette récompense.

Les articles, rédigés par une équipe franco-cambodgienne, étaient régulièrement repris dans Courrier International.

Cambodge Soir Hebdo
, qui prépare son dernier numéro, remercie ses lecteurs, annonceurs et amis qui l’ont soutenu pendant ces trois dernières années.

This page is powered by Blogger. Isn't yours?