18 septembre 2009

 

La soie cambodgienne subventionnée

La Food and Agriculture Organisation (FAO) des Nations Unies va financer un projet pour soutenir la production de soie au Cambodge.

Le Conseil des Ministres, le ministère de l'Agriculture et la FAO vont travailler en commun autour d'un projet visant à diversifier le secteur agricole. Le but de cette initiative est de développer le secteur de la soie dans le Royaume. 475 000 dollars seront investis sur deux ans afin d'enseigner de nouvelles techniques aux paysans, former les fonctionnaires concernés et améliorer la qualité et la santé des vers à soie.

Sept fermes modèles seront ainsi construites à Kampong Speu, Takeo, Kampot, Kampong Cham, Kratie, Pursat, Siem Reap et Banteay Meanchey. Une petite usine devrait également voir le jour. Elle permettra de faire découvrir aux agriculteurs les bienfaits des techniques modernes d'effilage des cocons.

« La fabrication de la soie est très importante pour l'économie rurale et la réduction de la pauvreté parce qu'il s'agit d'une production à haute valeur ajoutée contrairement aux autres cultures comme le riz par exemple. Cette activité va créer des emplois et augmenter les revenus des ruraux » explique Ajay Markandy, le représentant de la FAO au Cambodge. Il estime qu'à terme une industrie de la soie bien développée emploierait 25 000 personnes et rapporterait 10 millions de dollars de devises par an.

La production cambodgienne annuelle de soie avoisine aujourd'hui les 5 tonnes alors que le marché intérieur en consomme 400. Le pays importe la différence du Viêtnam et de la Chine.

Droits : Cambodge Soir Hebdo, ABONNEZ VOUS

This page is powered by Blogger. Isn't yours?