14 janvier 2009

 

Regardez Apsara TV en France, c'est inviter le Cambodge chez vous

Depuis 2006, Apsara TV est gérée par une société française basée à Phnom Penh, Solaris international. Peu à peu, la chaîne a changé d’orientation pour se démarquer de la concurrence

Mardi 6 janvier, 8h du matin. Apsara TV nous ouvre la porte de ses locaux. Nous sommes accueillis par Olivier Sieber et Stéphanie Seng, respectivement directeur exécutif et responsable de production de la chaîne. Des Français à la tête d’une télé cambodgienne ? « Apsara est l’une des trois chaînes du pays, avec TV 5 et TV 3, à être dirigée par des étrangers » nous confirme Olivier Sieber. Lancée en 1996 sous le nom de TV 11, elle appartient pourtant au Parti du Peuple Cambodgien (PPC). En 2006, alors que la concurrence fait rage entre les sept chaînes hertziennes du pays, un contrat de gestion est signé avec la société française Solaris international, dont font partie Stéphanie et Olivier. « Le PPC tenait à ce que ce soit des Français qui prennent en main la chaîne, révèle ce dernier. Ils nous connaissent bien et savent qu’on est un peu paternaliste. A la différence de ce qu’auraient pu faire des Américains par exemple, nous n’avons viré personne. Au contraire, nous avons essayé de former davantage les équipes. » Solaris international n’en est pas à son coup d’essai. Les activités de cette société en communication sont diversifiées : radio FM97, studio web, studio d’animation 3D, magazine TV et bar restaurant d’exposition.

Diffusée en France
Le changement d’organigramme à la tête d’Apsara s’accompagne tout de même d’évolutions. La chaîne opte très vite pour la diffusion sur satellite afin de toucher l’ensemble du Royaume. De six heures de programmes par jour, elle augmente aussi son temps d’émission et tourne aujourd’hui 24h sur 24. Mais l’une des initiatives les plus marquantes est sans doute son apparition en France, via internet. Apsara TV peut ainsi être regardée par l’importante diaspora cambodgienne installée dans l’Hexagone. Comme l’explique Stéphanie Seng, la chaîne compte bien en profiter pour développer la langue de Molière sur son antenne: « Nous commençons à diffuser des émissions en français. L’une d’elles, « Correspondances », a pour but de dresser un lien entre les deux communautés. On développe aussi des programmes français grâce à un service traduction important.» Progressivement, Apsara s’imprègne de culture française avec la diffusion de séries, de films ou d’interviews, comme celles de Jacques Vergès (dans le cadre du procès des Khmers Rouges) ou des prix Nobel de Médecine, Luc Montagnier et Françoise Barré-Sinoussi.

« La troisième chaîne du pays »
Considérée comme une chaîne destinée aux hommes lors des premières années d’existence, Apsara TV tente de casser peu à peu cette image et lance le pari de la culture. Une manière de se démarquer selon son directeur, Olivier Sieber : « On a essayé de changer petit à petit le concept de la chaîne, car ici, tout le monde fait la même chose : séries, concerts et karaoké. Tout en gardant par petites touches ces ingrédients, nous sommes devenus une chaîne plus culturelle, un peu intello. On s’adresse plutôt aux élites » Pour se faire, Apsara a misé sur les documentaires, les magazines de reportages ou encore l’info internationale. Ses téléspectateurs peuvent même assister à des émissions politiques où sont invités des membres du PPC. Apsara TV évoque aussi le passé douloureux du pays. Après avoir programmé documentaires et interviews sur cette sombre époque, elle diffuse en intégralité le procès des Khmers Rouges. « Apsara est la seule chaine qui a bougé, dont la qualité s’est améliorée, note Olivier. Nous n’avons pas les moyens de certains concurrents pour organiser tout le temps des concerts et des karaokés à grands renforts de stars, alors on cultive notre différence, en mettant en place des idées nouvelles. Aujourd’hui, nous sommes considérés comme la troisième chaîne du pays derrière CTN et TV5. »


Pierre-Olivier Burdin (www.lepetitjournal.com/Cambodge)

Apsara TV est diffusée sur Internet par le réseau câblé des opérateurs suivants : depuis Septembre 2007 sur Free canal 517, depuis Novembre 2007 sur Orange canal 370 et depuis le 31 janvier 2008 sur Neuf canal 870. Apsara TV est gratuite pour tous les abonnés de ces trois opérateurs.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter l’adresse suivante : info@asialis.com
ou visiter notre site : http://www.apsaratv.fr

05 janvier 2009

 

Ce matin, Map va pointer

Map que vous connaissez bien si vous lisez ce blog commence sa carrière professionnelle ce matin.
Il vient d'être embauché par Multicom Technology qui est une compagnie nouvellement implanté à Phnom Penh qui procure des services et produits IT au Cambodge. Il sera technicien IT, c'est à dire qu'il sera le responsable de la maintenance, de l'installation, du câblage des réseaux informatiques.
En décembre, il a terminé sa première formation certifiée par CISCO. Non, ne nous demandez pas de précisions techniques. Ce que nous savons, c'est que les "formations CISCO" ont excellente réputation dans le monde entier et que la firme américaine CISCO ne donne son label qu'avec parcimonie. L'institut où Map étudie est le meilleur du Cambodge car il est le seul qui soit certifié par CISCO Singapour (un must) et non par CISCO Cambodge. Rappelons que ces formations "pratico-pratiques" sont davantage reconnues par les employeurs que les diplômes universitaires. Cela dit, ce sont les années d'étude à l'université qui permettent d'obtenir le niveau pour accéder aux formations CISCO.
Le salaire de Map ne sera que de 50 € pendant les trois premiers mois, ce qui nous incite à payer la seconde de ses trois sessions CISCO qui commence ces jours-ci.
A l'issue de sa période d'essai, il devrait être augmenté. Ce sera à lui de faire preuve de ses qualités pour obtenir la juste rétribution qu'il mérite.
Dans le même temps, il est toujours inscrit à l'université Norton car il doit repasser ses examens de 4 ème année.
Oui, oui, c'est possible de tout combiner. Les 35 heures, en dehors de l'hexagone, on ne connait pas.

This page is powered by Blogger. Isn't yours?